Comment préparer une diffusion live ?

Les internautes téléspectateurs, tout comme pour une diffusion de séquences hébergées, se rendent sur une page de votre site et visualisent un encart vidéo. L'image apparaîtra dès le début de la diffusion, une mire d'attente les invite à patienter.

Côté émetteur, cela fonctionne de la manière suivante :

L'action est filmée par une ou plusieurs caméras. Il peut s'agir d'une webcam pour une configuration simple, d'un camescope, ou encore d'une régie qui va sélectionner à tour de rôle les différentes caméras. On peut aussi diffuser en direct depuis un smartphone mais nous y reviendrons plus loin.

Le son est enregistré à partir d'un ou plusieurs micros raccordés soit directement à la caméra ou au PC ou via une table de mixage.

Le signal vidéo peut être relié au micro-ordinateur de différentes manières :

  • par USB s'il s'agit d'une webcam;
  • par firewire s'il s'agit d'un caméscope numérique;
  • via une carte ou un boîtier d'acquisition, qui aura des entrées vidéo composites, HDMI ou SDI.


Un logiciel d'encodage assure la transformation du signal vidéo en fichier dédié au streaming puis l'envoie vers le serveur de diffusion primaire. Ce logiciel peut être Flash Media Live Encoder, Wirecast ou tout logiciel intégré à une solution matérielle (Tricaster, Matrox Monach etc...).

Une diffusion Live est donc simple à mettre en œuvre mais implique de s'assurer que la liaison d'émission soit de qualité et de débit suffisants.

En effet, le point le plus délicat réside dans la connexion entre le poste d'encodage sur le site de l'événement et le serveur de diffusion, car si cette liaison est interrompue, toutes les connexions des utilisateurs le sont aussi. Il est donc fortement conseillé d'utiliser une connexion de type SDSL ou fibre optique et si possible dédiée.

La différence entre l'ADSL classique et le SDSL réside en deux points essentiels :

  • la garantie de la bande passante allouée en upload (identique à celle en download car le premier S signifie Symétrique);
  • le débit offert par cette connexion montante qui est généralement d'au moins 2 Mbps, là où les connexions ADSL classiques sont généralement limitées à 750 Kbps.


Dans le cas d'une connexion partagée par plusieurs postes (routeur ou passerelle), il faudra s'assurer soit d'une prioritisation ou QoS de transit des données du poste émetteur, soit s'assurer que les autres postes consomment le moins de bande passante possible.

Il est cependant tout à fait envisageable de réaliser une diffusion via une connexion ADSL classique, mais il faut être conscient du risque encouru. A contrario une solution SDSL s'avère plus onéreuse.

Le tableau qui suit présente les principales solutions et de leur avantages et inconvénients respectifs.

Dans le cas où vous ne disposez pas encore de liaison et que vous diffusez régulièrement depuis un même lieu, nous vous conseillons donc de vous orienter vers les offres ADSL ou Fibre optique si votre secteur en bénéficie.

L'idéal est de disposer d'une liaison dédiée à la diffusion. Si elle doit être partagée, il faudra vous assurer que le poste de diffusion soit suffisamment desservi.

Pour tirer le meilleur parti de votre connexion montante, vous n'enverrez qu'un seul flux dont le débit sera inférieur de 20% environ à la capacité de la liaison. A l'arrivée du flux, le serveur réalisera les différents transcodages de plus basses qualités pour garantir une lecture fluide en toutes circonstances.

Pour une liaison événementielle :

  • si votre priorité est le risque minimal, une liaison SDSL sera un choix judicieux;
  • si votre priorité est budgétaire, une liaison ADSL peut être suffisante.


Tableau des principales solutions et de leurs avantages et inconvénients réciproques :

Type de connexion Avantage Inconvénient
ADSL, câble Installation sous 15 jours, prix à partir de 25€/mois Pas de garantie de bande passante
En cas d'installation événementielle, les opérateurs facturent environ une année d'abonnement + des frais de mise en service soit un coût de 2 500 à 3 000 €
SDSL Débit garantit, bande passante d'au moins 2 Mo en Upload
Accessible sur toute la France
Les délais d'installation sont d'environ 3 semaines et peuvent durer plus de dix semaines dans certaines région sans garantie de délais
Liaison dédiée Satisfaisant dans les formules à débit garanti Coût élevé
Fibre optique Débit élevé et garanti
Temps de réponse excellents
Coût en baisse
Coût événementiel élevé
Couverture encore très limitée
Boucle Locale Radio et Wimax Satisfaisant dans les formules à débit garanti Accès restreint à certaines zones géographiques
Satellite IP Pas de limite de couverture Nécessite un réglage complexe dans chaque site
Pas de débit garanti
Temps de latence très long
Satellite vidéo Pas de limite de couverture
Qualité garantie
Nécessite un réglage complexe dans chaque site
Coût très élevé

 

Débit du flux montant

La qualité de votre retransmission dépendra fortement du débit de la connexion internet montante dont vous disposerez sur le lieu de la retransmission, qu’il s’agisse d’une diffusion depuis un mobile (en Wifi ou 4G), depuis une ligne fixe (ADSL, SDSL, fibre) ou depuis une liaison satellite.
 
Vous devrez déterminer une valeur “bandwidth” correspondant au débit total du flux que vous allez envoyer, et qui doit être inférieur à la capacité de la liaison montante dont vous disposez (mesurable avec une application telle que www.speedtest.net ). 
 
En fonction de ce que permet votre connexion, nous recommandons les configurations suivantes:

Type de retransmission

Bandwidth (débit total)

Résolution

FPS

Débit vidéo (Kbps)

Débit audio (Kbps)

Conférence, débat, assemblée

1000

850 x 480

25

900

64

2000

1280 x 720

1800

128

3000

1280 x 720

2800

128

4000

1920 x 1080

3800

128

Manifestation sportive

1000

850 x 480

30

900

64

2000

1280 x 720

1800

128

3000

1280 x 720

2800

128

4000

1280 x 720

50

3800

128

Spectacle, concert, manifestation culturelle

1000

850 x 480

25

900

64

2000

1280 x 720

1800

128

3000

1280 x 720

2800

128

4000

1920 x 1080

3700

192

 

Utilisation d’un CDN

Deux modes de diffusion vous sont proposés, avec ou sans recours à un Content Delivery Network (CDN). Les différences entre les deux approches sont les suivantes:  



Sans CDN

Avec CDN

Destination

Retransmissions destinées à une audience ne dépassant pas 1000 personnes connectées simultanément;

Très faible latence en diffusion RTSP

Retransmissions mondiales et/ou destinées à de très larges audiences, avec un nombre illimité de connexions simultanées

Protocoles

HLS, RTSP

HLS

 


Création : 15/04/2012  -  Dernière modification : 29/09/2016